Le Marxiste-Léniniste

Numéro 54 - 25 décembre 2018

Revue de 2018 en photos

Des positions audacieuses à la défense des droits de tous et toutes et pour faire du Canada une zone de paix

Septembre

Poursuivant la revue en photos des luttes menées par la classe ouvrière du Canada et du Québec et les peuples autochtones en 2018, LML présente les photos du mois de septembre.

Au début du mois de septembre, des milliers de travailleurs ont participé à plus de 70 défilés, pique-niques et autres célébrations de la Fête du travail partout au pays, à la défense de la dignité du travail. Cette année, confrontés à des attaques systématiques contre leurs salaires, leurs conditions de travail et leur sécurité au travail, les travailleurs sont profondément préoccupés par la direction de l'économie et l'avenir de la société. La situation les appelle à redoubler leur résistance organisée à la défense de leurs droits et des droits de tous.

Un des faits saillants de septembre a été la lutte du peuple pour s'investir du pouvoir lors des élections au Québec. Près de 50 % des candidats se sont présentés à titre indépendant ou pour un parti qui n'a pas de représentants à l'Assemblée nationale du Québec. Tout au long des élections, malgré tous les efforts déployés pour faire taire leurs voix, les travailleurs, leurs syndicats ainsi que les organisations pour la justice sociale et l'environnement ont pris la parole et se sont mobilisés pour présenter leurs points de vue et leurs préoccupations. Cela montre que le peuple est déterminé et qu'il voit l'importance de compter sur soi-même, et non sur le système de partis cartellisés. Le Parti marxiste-léniniste du Québec (PMLQ) a présenté 25 candidats avec la plateforme « Pour un Québec moderne qui défend les droits de tous et toutes ! » et « Humanisons l'environnement naturel et social : tous pour le renouveau démocratique ! » Chaque jour du scrutin, Chantier politique, le journal du PMLQ, a apporté de la cohérence en abordant les préoccupations des travailleurs, en démystifiant les tentatives des cercles dirigeants de les divertir, en rapportant leurs activités et en offrant aux travailleurs une forme par laquelle ils peuvent prendre la parole sur les questions qui les préoccupent.

En Colombie-Britannique, les gens se sont préparés au référendum sur la représentation proportionnelle qui débutait le 22 octobre. Au cours de l'été, les activistes en faveur de la représentation proportionnelle ont tenu des événements, discussions et actions de tout genre et la cadence de ces activités s'est accélérée au début de l'automne, un reflet du mécontentement du peuple face au statu quo et de son désir pour de nouveaux arrangements.

Tout au long du mois de septembre, les problèmes liés à l'environnement naturel ont occupé une grande place dans la conscience des gens. Le 8 septembre, des gens de partout au Canada ont pris part à une journée d'action internationale « Debout pour le climat ». À Vancouver, le thème de la marche et des rassemblements était « Bâtissons notre avenir, pas un pipeline ! ». De même, tout au long des élections au Québec, les manifestations organisées par « La planète s'invite dans la campagne » ont mis en exergue le besoin urgent d'un programme cohérent de protection de l'environnement naturel.

Également en septembre, des défilés annuels « La rue, la nuit, femmes sans peur » et d'autres activités pour affirmer le droit des femmes de participer pleinement à la vie de la société et de marcher dans la rue, jour et nuit, sans crainte, ont été organisées dans tout le pays.

Alors qu'en Ontario le gouvernement Ford continuait d'intensifier son offensive antisociale, 40 000 étudiants de toute la province ont organisé des débrayages dans les écoles en déclarant catégoriquement : « Nous ne consentons pas ! » aux changements rétrogrades du gouvernement dans les programmes scolaires d'éducation sexuelle et d'études autochtones, ou à des compressions dans l'entretien des écoles. Ils ont demandé une voix au chapitre et un contrôle sur les décisions qui affectent leur éducation et leur vie. Les organisations de travailleurs accidentés ont dénoncé la décision du gouvernement Ford de réduire les primes des employeurs liées aux indemnisations des travailleurs accidentés, privant ainsi le système de fonds indispensables pour aider les travailleurs accidentés.

À la fin du mois de septembre, des centaines de militants syndicaux et leurs supporteurs ont inversé les rôles et mis la pression sur les dirigeants et les briseurs de grève à l'usine aérospatiale de DJ Composites à Gander, à Terre-Neuve, où 30 syndiqués d'Unifor ont été mis en lockout depuis décembre 2016 par les propriétaires américains. Des militants de partout au Canada ont encerclé le bâtiment et érigé une clôture temporaire pour empêcher les briseurs de grève et les cadres de retourner au travail. Le syndicat a également lancé une campagne dans les médias sociaux et fait paraître de la publicité dans les journaux demandant au public d'écrire et d'appeler le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador afin qu'il force l'entreprise à signer une convention collective acceptable pour les travailleurs.



3 septembre
Le jour de la Fëte du travail, les travailleurs partout au pays ont pris part à des défilés, des pique-niques et d'autres activités à la défense de la dignité du travail face à une offensive néolibérale cruelle où ils sont traités comme un coût qu'on peut réduire ou éliminer.

Halifax

Labrador Ouest

Ottawa


Toronto


Hamilton

Sudbury

Barrie

London

Windsor

Winnipeg

Edmonton

Calgary

Vancouver

Prince George http://www.cpcml.ca/francais/Lmlq2018/Q48031S.HTM (Photos: LML, NAPE, Foundry Photography, OECTA, $15 and Fairness, Occupy WSIB London, Unifor 444, CUPE Manitoba, D. Brose) 

Des résidents de Calgary organisent des piquets et des discussions animées à l'occasion de la Fête du travail pour s'opposer à l'arrêt imminent des lignes d'autobus Greyhound dans l'ouest du Canada et le nord de l'Ontario et pour discuter de solutions. Ces compressions dans les services contribuent à la destruction nationale car elles éliminent un lien de transport essentiel pour de nombreux Canadiens des régions rurales.


http://www.cpcml.ca/francais/FO2018/FO0328.HTM#5

Une table d'information lors d'un événement organisé à Gibsons lors de la Fête du travail est l'une des nombreuses actions entreprises en Colombie-Britannique, alors que la mobilisation se prépare pour un « oui » lors du référendum sur la représentation proportionnelle.


http://www.cpcml.ca/francais/Lmlq2018/Q48032.HTM#9

5 septembre
Les employés de la fonction publique fédérale affrontent le premier ministre Justin Trudeau alors qu'il arrive pour une activité de financement à Edmonton. Ils exigent : « Réparez le système de paye Phénix maintenant ! »

http://www.cpcml.ca/francais/FO2018/FO0328.HTM#4

6 septembre
Le piquet d'information à l'entrée de l'Université Laurentienne à Sudbury pour s'opposer à tout développement du Cercle de feu qui n'a pas le consentement éclairé des Anishinabek et ne reconnaît pas que les peuples autochtones doivent être les principaux bénéficiaires de tels développements sur leurs terres. Au lieu de cela, les sociétés minières continuent de détruire leurs terres, de voler leurs richesses et leur laisser des miettes pour lesquelles on leur dit d'être reconnaissants.




http://www.cpcml.ca/francais/Lmlq2018/Q48031.HTM#4

6 septembre
Les agriculteurs québécois descendent dans les rues de Montréal en se disant : « Ça suffit, ça suffit. Pas plus de concessions. » Ils demandent au gouvernement Trudeau de défendre la gestion de l'offre contre les demandes américaines visant à un meilleur accès au marché canadien des produits laitiers.


http://www.cpcml.ca/francais/Lmlq2018/Q48035.HTM#2

8 septembre
Une marche forte et vigoureuse et deux rassemblements ont lieu à Vancouver contre la construction du pipeline Trans Mountain et le rachat par le gouvernement fédéral des actifs canadiens du monopole américain Kinder Morgan. "Construire notre avenir, pas un pipeline" est le thème de l'action de trois heures. Il s'agit de l'une des centaines d'événements organisés au Canada et à l'étranger à l'occasion de la journée d'action « Rise For Climate ».




http://www.cpcml.ca/francais/Lmlq2018/Q48032.HTM#10

Victoria, Colombie-Britannique


Kelowna; Nelson, Colombie-Britannique


Winnipeg

Toronto

Montréal

À Prince George, des gens de tous les horizons se joignent à la campagne de la Robes rouges pour se souvenir des femmes et des filles autochtones disparues et assassinées le long de l'autoroute des larmes. Une puissante action de « prise de position » a lieu au coin des routes 16 et 97, chaque robe rouge représentant un être cher perdu. De là, les participants se rendent au parc commémoratif Lheidli T'enneh où des robes rouges sont suspendues aux arbres et décorent le nouveau pavillon du parc.




http://www.cpcml.ca/francais/Lmlq2018/Q48032.HTM#11

9-10 septembre
Piquet des travailleurs en Estrie opposé à la privatisation de la Société des alcools du Québec. Le piquet fait partie de deux grèves d'une journée réclamant le déblocage des négociations afin de parvenir à un accord satisfaisant mettant fin immédiatement à leurs conditions de travail précaires.

http://www.cpcml.ca/francais/FO2018/FO0329.HTM#6

10 septembre
Une assemblée publique de travailleurs saisonniers de la Péninsule acadienne et des régions rurales du Nouveau-Brunswick, tenue à Inkerman, officialise une alliance de travailleurs du Québec et du Nouveau-Brunswick afin de lutter ensemble pour éliminer le trou noir d'une assurance-emploi insuffisante.



http://www.cpcml.ca/francais/FO2018/FO0341.HTM#1

11 septembre
Le 45e anniversaire des relations Canada-Vietnam est marqué à Ottawa par une réception, une exposition et un programme culturel. Les événements célèbrent également la fête nationale du Vietnam, le jour en 1945 où le président vietnamien Ho Chi Minh a lu la Déclaration d'indépendance établissant la République démocratique du Vietnam.



http://www.cpcml.ca/francais/Lmlq2018/Q48033.HTM#12

12 septembre
  Les Torontois remplissent les galeries publiques de Queen's Park et se rassemblent devant l'hôtel de ville pour exprimer leur colère alors que le gouvernement progressiste-conservateur de l'Ontario convoque de nouveau la législature afin qu'elle réintroduise la législation antisociale sur la restructuration du gouvernement municipal en invoquant la « clause nobobstant ». Le nouveau projet de loi est introduit après qu'un juge ait jugé que des articles du projet de loi 5 enfreignent la Charte canadienne . Les actions du gouvernement Ford indiquent clairement qu'il reprendra ses activités là où le gouvernement libéral s'est arrêté, intensifiant la destruction de tous les arrangements relatifs à une autorité publique, ne laissant en place que les pouvoirs de police qu'il exercera pour gouverner par décret.



http://www.cpcml.ca/francais/Lmlq2018/Q48032.HTM#7

13 septembre
Les gens se rassemblent devant le bâtiment de la SRC à Montréal où se déroule le « débat des chefs », déterminés à rompre le silence suffocant que les élections leur imposent et à faire valoir leurs réclamations . Des représentants des organisations communautaires, des jeunes, des défenseurs des droits des locataires, des groupes environnementaux et des travailleurs de nombreuses régions sont présents. Les travailleurs des alumineries en lockout, des travailleurs de la santé et de Bombardier participent tous à cette activité.



http://www.cpcml.ca/francais/FO2018/FO0329.HTM#2  https://pmlq.qc.ca/wp/2018/09/14/replique-citoyenne-manifestation

Des travailleurs d'entretien de la Société de transport de Montréal manifestent à Montréal pour s'opposer aux demandes de concessions importantes, telles que la conversion des équipes de jour en équipes de soir et de nuit, l'imposition d'heures supplémentaires et la privatisation des services.

http://www.cpcml.ca/francais/FO2018/FO0320.HTM#4  (Photos: CSN)

14 septembre
Les organisations d'amitié Vietnam-Canada se rencontrent à Toronto pour
partager leurs expériences et leurs idées sur la manière d'améliorer les relations entre les deux peuples et pays.

http://www.cpcml.ca/francais/Lmlq2018/Q48033.HTM#12

15 septembre
Le PMLQ ouvre officiellement son nouveau local à Montréal où il annonce la participation de 25 candidats aux élections québécoises.

http://www.cpcml.ca/francais/Lmlq2018/Q48032.HTM#4  (Photos: PMLQ)

Les gens descendent dans les rues de Montréal pour mettre à l'ordre du jour des élections au Québec la protection de l'environnement et la lutte contre les changements climatiques. L'action est organisée par « La planète s'invite dans la campagne ».



pmlq.qc.ca/wp/2018/09/17/deux-milles-de-personnes-dans-la-rue

Une manifestation de travailleurs saisonniers à Tracadie, au Nouveau-Brunswick, qui exigent des réformes de l'assurance-emploi pour garantir des prestations adéquates.

http://www.cpcml.ca/francais/FO2018/FO0341.HTM#1

Les travailleurs du secteur public de Moncton tiennent une assemblée générale des
membres dans le cadre de la campagne « Mettons fin au mandat, négocions vers l'avant » qui place les augmentations de salaire pour les 30 000 membres du SCFP au premier rang des négociations en cours avec la province. Des assemblées ont lieu en septembre dans les villes de la province.



http://www.cpcml.ca/francais/FO2018/FO0334.HTM#6

18 septembre
Une réception a lieu à Ottawa pour la nouvelle présidente du Groupe d'amitié parlementaire Cuba-Canada, Gladys Mercedes Lopez. Gladys, qui est également membre de l'Assemblée nationale cubaine du pouvoir populaire, parle des discussions en cours au sein de la société cubaine sur le projet de proposition de nouvelle constitution.

http://www.cpcml.ca/francais/Lmlq2018/Q48033.HTM#8

20 septembre
Des marches animées autour du thème La rue, la nuit, les femmes sans peur ont lieu en Ontario et dans tout le pays. Elles sont l'affirmation du droit des femmes de dire « Non » aux atteintes à leur personne humaine, que ce soit par des individus ou par l'État.


Ottawa


Kingston


Toronto

Peel

Durham


Hamilton



Cambridge


Ingersoll

London


Windsor

Haliburton

Sudbury


Timmins


Elliot Lake
http://www.cpcml.ca/francais/Lmlq2018/Q48034.HTM#8 (Photos: B. Reid, S. Sheldrick, S. Charron, Sackingston, YWCA, L. Goodman, Samira, PWAWA, S. Denney, A. Tennier, Alsamyname, J. Buckmaster, J. Watt, B. Miller, P. Mills, I. Cote, NFF, eyes on windsor, Counselling Centre for East Algoma)

21 septembre
Quelque 40 000 étudiants quittent les classes en Ontario, affirmant que le gouvernement Ford n'a pas donné son accord pour que les programmes scolaires soient rétrogradés.


Ottawa



Nepean


Penetanguishene

Toronto, Western Tech

Toronto, Parkdale Collegiate

Toronto, Bloor Collegiate


Toronto, Wexford Collegiate

Toronto, Riverdale Collegiate


North Toronto Collegiate


Toronto, Harbord Collegiate


Toronto, Earl Haig Secondary


Toronto, Malvern Collegiate

Thornhill, Westmount Collegiate


Mississauga, Port Credit Secondary


Burlington

Guelph, débrayage et rassemblement à l'hôtel de ville


Waterloo; Bracebridge


Parry Sound


Port Perry http://www.cpcml.ca/francais/Lmlq2018/Q48034.HTM#7

22 septembre
Un rassemblement sur la qualité de l'air a lieu dans la basse ville de Québec. Le candidat du PMLQ et d'autres soulignent que le problème de la qualité de l'air montre clairement que les travailleurs doivent devenir les preneurs de décisions sur les questions qui ont des conséquences sur leur vie.


http://www.cpcml.ca/francais/Lmlq2018/Q48034.HTM#7

23 septembre
Les étudiants se rassemblent à Queen's Park pour présenter leurs revendications au gouvernement de l'Ontario deux jours après les débrayages organisés dans des écoles de tout l'Ontario.



http://www.cpcml.ca/francais/Lmlq2018/Q48034.HTM#7  (Photos: LML, Isabel, I. Jansen, R. Operi, B. Karpoche, M. Stiles, Jordanna, P. Tabuns, O. Wright, D. Ladd, S. Tabasin, D. Matheson, N. Citron, S. Donegan, C. Smoolenaars, Benita Van M, K. Fife, Emma, J. Thomson, G. Nore, Rayne)

26 septembre
Des travailleurs accidentés ont manifesté devant l'assemblée générale annuelle
de la Commission de la sécurité professionnelle et de l'assurance contre les accidents
du travail (CSPAAT) à Toronto, exigeant qu'elle retire son plan visant à réduire les primes
des employeurs. Le nouveau gouvernement affirme avoir éliminé le « passif non capitalisé » frauduleux de la CSPAAT dix ans à l'avance, ce qui justifie l'octroi d'une réduction massive des primes aux employeurs à partir de 2019, privant le régime d'indemnisation de 1,5 milliard de dollars.



http://www.cpcml.ca/francais/FO2018/FO0340.HTM#1  http://www.cpcml.ca/francais/FO2018/FO0331.HTM#4

26-29 septembre
Des travailleurs de partout au Canada aident les ouvriers de D-J Composites en lockout à Gander, Terre-Neuve, d'empêcher les briseurs de grève de pénétrer dans l'usine. Des centaines de travailleurs et une clôture de plus de 300 mètres érigée par le syndicat, encerclent l'usine D-J composites.




http://www.cpcml.ca/francais/FO2018/FO0331.HTM#1  (Photos: Unifor)

28 septembre
Les postiers de tout le pays se rassemblent à l'extérieur de leur lieu de travail pour appuyer le comité de négociation du STTP et dire à Postes Canada qu'il ne reste plus beaucoup de temps : Négociez maintenant !


St-Jean, Terre-Neuve

Peterborough

Scarborough


Toronto


Prince George, Colombie-Britannique
http://www.cpcml.ca/francais/FO2018/FO0333.HTM#1

Les travailleurs de magasin et de bureau de la Société des alcools du Québec tiennent une assemblée des membres à Montréal et votent à 96 % en faveur d'un nouveau mandat de grève de 18 jours, à utiliser lorsque le syndicat juge opportun dans leurs négociations pour des augmentations de salaire équivalent à un revenu standard moderne et pour mettre fin aux conditions de travail précaires.

http://www.cpcml.ca/francais/FO2018/FO0331.HTM#2 (CSN)

29 septembre
À la veille des élections au Québec, des activistes du droit au logement se rassemblent et défilent à Québec pour demander au nouveau gouvernement de reconnaître le droit au logement. Les orateurs dénoncent le silence total imposé pendant les élections sur le besoin urgent de logements sociaux. La marche, organisée par le Front d'action populaire en réaménagement urbain, et intitulée « Des villes aux villages pour le droit au logement », a débuté à Ottawa le 2 septembre, traversant une cinquantaine de municipalités pour se terminer à Québec, rassemblant tout le long du parcours un large appui.



Des manifestations dans quatre villes du Québec - Montréal, Gatineau, Sherbrooke et Cowansville - continuent de faire de la protection de l'environnement naturel une préoccupation majeure lors des élections. Ce sont les troisièmes actions organisées par « La planète s'invite dans la campagne » qui soulignent que nous sommes collectivement responsables de l'environnement, que des solutions existent déjà et qu'il est urgent de présenter un programme cohérent pour le préserver.


Montréal

Sherbrookehttps://pmlq.qc.ca/wp/2018/10/01/des-milliers-de-personnes-dans-quatre-villes-du-quebec

Des actions ont lieu partout au Canada une semaine avant le premier tour de l'élection présidentielle au Brésil le 7 octobre. Les gens expriment leur soutien militant au peuple brésilien confronté à une élection manipulée par des forces réactionnaires.


Québec


Montréal



Ottawa

Toronto

Vancouverhttp://www.cpcml.ca/francais/Lmlq2018/Q48035.HTM#12 (Brasil de Fato, Ninja Midia, Vermelho)

Haut de page


Lisez Le Marxiste-Léniniste
Site web:  www.pccml.ca   Courriel: redaction@cpcml.ca